Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Des vaccins Pfizer bientôt produits en Afrique du Sud

logo de EuronewsEuronews il y a 4 jours

Le duo américano-allemand s'est associé au groupe Biovac avec l'objectif de fournir jusqu'à 100 millions de doses par an aux 55 pays membres de l'UA.

Une dose du vaccin Pfizer-Biontech Covid-19 contre le coronavirus dans un centre de vaccination à Magdeburg, dans l'est de l'Allemagne le 27 décembre 2020. © RONNY HARTMANN/AFP or licensors Une dose du vaccin Pfizer-Biontech Covid-19 contre le coronavirus dans un centre de vaccination à Magdeburg, dans l'est de l'Allemagne le 27 décembre 2020.

Les laboratoires Pfizer et BioNTech finaliseront dès l’année prochaine le processus de production de leurs doses au Cap en Afrique du Sud.

L’unité devra fournir jusqu’à 100 millions de doses par an aux 55 pays membres de l’Union Africaine. Le transfert des technologies et l’installation des machines ne devraient plus tarder.

La structure s’occupera exclusivement de la mise en flacon des vaccins alors que le sérum proviendra des laboratoires Pfizer et de BioNtech.

Cette initiative permettra au continent de rattraper son retard sur le plan vaccinal.

Le directeur du Centre africain de prévention et de contrôle des maladies a salué ‘’une grande nouvelle dans le combat contre la pandémie’’, "chaque action compte", a-t-il ajouté.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa, fer de lance de ce combat pour la levée temporaire de la propriété intellectuelle, veut faire de son pays un centre de production de vaccins à ARN messager.

Mercredi, il s'est félicité de cet accord, y voyant "une percée dans nos efforts pour surmonter l'inégalité mondiale face aux vaccins".

"La protection des Africains est une contribution nécessaire et vitale à la protection de l'humanité dans son ensemble", a ajouté le président sud-africain, qui a reproché à plusieurs reprises aux pays riches d'accaparer les vaccins contre le coronavirus, dénonçant un "apartheid vaccinal".

"On voit bien qu'on ne peut pas compter sur les vaccins qui sont fabriqués en dehors de l'Afrique parce qu'ils ne viennent jamais", avait-il expliqué fin juin au lancement d'un "centre de transfert de technologie" pour les vaccins anti-Covid à ARN.

Avant la production sur place, qui arrivera trop tard pour réagir à l'actuelle remontée des cas, sur fond de diffusion du variant Delta, l'Afrique dépend principalement du mécanisme international Covax et de dons, qui arrivent au compte-gouttes.

Au 20 juillet, le système Covax, qui devait garantir aux pays défavorisés un accès équitable aux vaccins anti-Covid, avait distribué plus de 135 millions de doses dans 136 pays.

Selon l’OMS, seulement 2 % des Africains, environ 16 millions de personnes, étaient entièrement immunisés. Seules 1,6% des doses administrées dans le monde l'ont été en Afrique, qui représente pourtant 17 % de la population mondiale.

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
Publicité
Publicité

Plus de Euronews

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon