Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Jeff Bezos propose d’envoyer les industries polluantes dans l’espace

logo de 20 Minutes 20 Minutes il y a 4 jours 20 Minutes avec agences

Pas sûr que les aliens apprécient

Le milliardaire américain Jeff Bezos © Chris Kleponis/picture-alliance/Cover Images Le milliardaire américain Jeff Bezos BLUEORIGIN - Pas sûr que les aliens apprécient

Jeff Bezos semble être très inspiré par sa petite virée dans l’espace. Est-ce pour le meilleur ? Voici ce qu’il a proposé sur le plateau de CBS This Morning : se débarrasser des industries qui polluent la Terre en les envoyant dans l’espace.

« Ce que je vais vous dire va vous paraître fantastique, mais ça va se faire. Nous pouvons déplacer toutes les industries lourdes et toutes les industries polluantes en dehors de la Terre en les gérant dans l’espace », a déclaré l’ancien patron d’Amazon.

SOS Terre

Jeff Bezos a été critiqué pour être allé se promener dans l’espace pour le plaisir, provoquant ainsi empreinte carbone astronomique (entre 200 et 300 tonnes de dioxyde de carbone pour lancer une fusée de quatre passagers, indique le Guardian). L’homme d’affaires semble néanmoins avoir entendu parler du réchauffement climatique. Seulement, il s’en inquiète à sa façon.

Là où d’autres proposent de réduire la surconsommation ou encore de passer aux énergies renouvelables, celui qui a fait fortune avec un site d’e-commerce n’a pas spécialement l’intention de réduire la cadence de production. « Nous devons déplacer les industries lourdes et polluantes dans l’espace pour préserver ce sublime trésor qu’est la Terre. Cela va prendre des décennies et des décennies, mais vous devez commencer quelque part et les grandes choses démarrent avec des petits pas. C’est ce que cette mission de tourisme suborbital nous permet de faire, ça nous permet de nous entraîner », a-t-il ajouté.

Aller polluer l’espace au lieu de la Terre pour préserver l’environnement, il fallait peut-être en effet planer à 15.000 pour y penser…

Publicité
Publicité

PLUS D'INFO: 20 MINUTES

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon