Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L’étonnante bande-son d’un séisme record enregistré sur Mars

logo de Le Point Le Point 13/05/2022 Par Chloé Durand-Parenti
© Nasa

C'est le plus grand séisme jamais observé sur une autre planète que la Terre ! Le 4 mai dernier, l'atterrisseur InSight de la Nasa, en mission sur Mars depuis le 26 novembre 2018, a détecté, grâce à son sismomètre français SEIS, un tremblement de terre de magnitude 5. De puissance moyenne pour notre planète, celui-ci est pourtant proche de la limite supérieure de ce que les scientifiques s'attendaient à trouver sur la planète rouge, dépourvue de tectonique des plaques. Ce nouveau signal s'ajoute aux quelque 1 313 tremblements martiens, faibles pour la plupart, enregistrés depuis le début de la mission, et détrône le précédent record : un séisme de magnitude 4,2 détecté le 25 août 2021.

© Fournis par Le Point Ce spectrogramme montre le plus grand séisme jamais détecté sur Mars par l'atterrisseur InSight de la Nasa le 4 mai 2022, au 1 222e jour martien de sa mission prolongée. © Nasa

« La planète entière se met à vibrer, un petit peu comme une cloche »

Au-delà de ce record et de la curiosité, c'est scientifiquement parlant une excellente nouvelle. En effet, si Insight traque les séismes martiens depuis plus de trois ans, ce n'est pas pour faire de la sismologie martienne, mais bien pour révéler ce que la planète rouge a dans le ventre : sa structure interne. Or, comme nous l'expliquait le père du sismomètre SEIS, Philippe Lognonné, il y a quelque temps : « Quand on a de très gros séismes, la planète entière se met à vibrer, un petit peu comme une cloche. Alors, grâce aux sons qu'elle émet, nous pouvons parvenir à déduire de quel type de cloche il s'agit. » Tout simplement parce que, lorsque les ondes sismiques traversent ou se réfléchissent sur les matériaux de la croûte, du manteau et du noyau de Mars, elles en sont modifiées de telle sorte que les sismologues peuvent, en les étudiant, déterminer la profondeur et la composition de ces différentes couches. C'est dire si ce séisme record promet d'offrir aux scientifiques de riches données. D'autant que ce qu'ils apprennent sur la structure de Mars peut les aider à mieux comprendre l'ensemble des planètes rocheuses de notre vaste univers.

À LIRE AUSSICe que la mission InSight nous apprend sur la structure interne de Mars

En attendant d'en tirer une analyse approfondie et pour permettre au public d'apprécier la découverte de manière empirique, le Centre national d'études spatiales (Cnes) a décidé de convertir l'onde sismique en une bande-son. Prêt pour l'expérience ? Écoutons Mars trembler !

Publicité
Publicité

Plus de Le Point

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon