Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La Russie lance Nauka, un nouveau module scientifique, vers l'ISS

logo de RFI RFI 22/07/2021 RFI
La fusée porteuse Proton-M avec le module Nauka décolle de la rampe de lancement du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, le 21 juillet 2021. © via REUTERS - ROSCOSMOS La fusée porteuse Proton-M avec le module Nauka décolle de la rampe de lancement du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, le 21 juillet 2021.

La Station spatiale internationale va s'agrandir : la Russie a lancé ce mercredi 21 juillet un nouveau module scientifique. Il reste plusieurs jours de manœuvre avant de l'installer sur la structure, une opération que l’on n’avait pas vue depuis 10 ans.

Après 14 ans de retard, le voilà enfin : Nauka, la « science » en russe, le nouveau module scientifique pour la Station spatiale internationale est enfin là-haut. Il va rester en orbite quelques jours avant de s'amarrer à l'ISS dans une semaine, le 29 juillet.

Du temps nécessaire pour lui faire de la place, son port d'amarrage est en effet pour l'instant occupé par un autre module russe, Pirs, un des sas de sortie pour les cosmonautes. Celui-ci commence à être vieux, il va donc être désorbité et va se désintégrer dans l'atmosphère.

De nouvelles installations 

Une fois Nauka installé, ce seront 70 m3 cubes d'espace supplémentaire, une écoutille, des quartiers, une cuisine, des toilettes qui seront disponibles pour les cosmonautes et, bien sûr, c'est tout l'intérêt, de nouvelles installations pour mener des expériences scientifiques.

Nauka n'arrivera en plus pas seul, un nouveau bras robotique pour la station a décollé avec lui. ERA, c'est son nom, est européen. Comme Nauka, il devait initialement être acheminé il y a 14 ans, mais il a fait les frais des retards du module russe. 

► À voir aussi : Journal de bord de Thomas Pesquet: sortir dans l’espace

Ce jeudi soir à 18h10 TU sur RFI ,Thomas Pesquet, l'astronaute français, sera en entretien exceptionnel en duplex depuis l’ISS et évoquera l’arrivée de ce nouveau module.

Publicité
Publicité

Plus de RFI

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon