Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Biennale de Luanda : le Président Félix Tshisekedi annonce l’ouverture prochaine à Kinshasa de la « Maison de la Culture Africaine et Afro-descendante »

logo de Agence Congolaise de Presse Agence Congolaise de Presse 28/11/2021 Agence Congolaise de Presse
AA092AA9-71B3-400E-85B0-D960606AE14A © Présenté par AA092AA9-71B3-400E-85B0-D960606AE14A © Présenté par

Kinshasa, 28 novembre 2021 (ACP).- Le Président de la République Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo a annoncé, samedi, à partir d’Angola, l’ouverture prochaine à Kinshasa, de la ‘’Maison de la Culture Africaine et Afro-descendante’, dans son adresse aux panelistes de la deuxième édition de la Biennale de Luanda, un forum panafricain organisé chaque deux ans pour promouvoir la culture de la paix.

Sur la même lancée, le Chef de l’Etat s’est également prononcé sur le lancement, dans les tout prochains jours, du Festival Panafricain de Kinshasa (FESPAKIN) ainsi que du Grand Prix Panafricain de littérature, avant d’expliquer la motivation de la tenue de cette biennale, une initiative de l’Union Africaine depuis 2015, en partenariat entre l’Unesco, le gouvernement de l’Angola et l’Union Africaine.

En sa qualité de président en exercice de l’Union Africaine, Félix Tshisekedi a remercié son homologue Joao Lourenco pour le respect de la périodicité de ce forum, après le premier rendez-vous de décembre 2019.

Dans son allocution d’ouverture, le Président Joao Lourenco a expliqué la façon dont les arts et le patrimoine interagissent avec les conflits, la réconciliation et les efforts pour construire des sociétés plus pacifiques.

« Pour avoir vécu plusieurs décennies de guerre civile, son pays, l’Angola, est mieux indiqué pour témoigner sur l’importance de la paix », a dit le Président Joao Lourenco.

La deuxième édition de la Biennale de Luanda a réuni en présentiel plusieurs dirigeants dont le Président du Portugal Marcelo Suza, Joao Lourenco de l’Angola, Denis Sassou-N’guesso du Congo Brazzaville, Vila Nova de Sao Tome et Principe et Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de la République Démocratique du Congo.

Le Costa Rica et la Namibie étaient représentés à ce forum par leurs vice-présidents, tandis que d’autres leaders étaient en visioconférence.

Le Chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi s’est fait accompagner à Luanda, du ministre de l’Intégration régionale Didier Manzenga Mukanzu, de son directeur de cabinet adjoint Olivier Mondonge et de Messieurs Isidore Ndaywell, Alphonse Ntumba Luaba et Lucien Lundula, membres du Panel d’accompagnement de la mandature du président Felix Tshisekedi à l’Union Africaine.

La biennale de Luanda, notons-le, vise à promouvoir la prévention de la violence et la résolution des conflits, en encourageant les échanges culturels en Afrique, le dialogue entre les générations et la promotion de l’égalité des sexes. ACP/C.L./NKV/KJI

Publicité
Publicité

Voir plus de

Agence Congolaise de Presse
Agence Congolaise de Presse
image beaconimage beaconimage beacon