Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Danse contemporaine – « Demain sera mien » se démarque et séduit

logo de L' Express de Madagascar L' Express de Madagascar 28/08/2020 L' Express de Madagascar

Dans la continuité de sa promotion des artistes nationaux dans le cadre du projet « Demain sera mien », le Fond de dotation HY accorde une place importante pour la danse.

Une fenêtre ouverte sur la vitalité de la scène artistique contemporaine de la Grande Île, le projet « Demain sera loin » initié par le Fond de dotation HY, accorde une place particulière pour la danse contemporaine ce mois-ci. Aux côtés de la photographie, de la musique et de l’illustration, la danse se démarque ainsi par l’éclectisme de ses artistes. Marquante par l’audace de ses chorégraphes, mais aussi par la personnalité même de ses danseurs, la danse contemporaine à Madagascar conquiert, envoûte et surprend continuellement.

Focus sur une pléiade d’artistes contemporains qui par la seule force de leur créativité commune aspirent à s’épanouir sur la scène culturelle tout en ravivant l’amour de l’art chez le public. Talentueux et à la fois innovants, ils sont de plus en plus nombreux à s’illustrer à travers diverses plateformes et ce, en apportant à chaque fois une nouvelle vision ou perception de leur art.

De Judith Olivia Manantenasoa, à Ashton Rak en passant par Harivola Rakotondrasoa et Jean Yves Ranaivoson, on se plait ainsi à redécouvrir l’excentricité et le talent de ces danseurs contemporains sur les réseaux sociaux du Fond de dotation HY.

Passion

Chacun à leur manière, ces danseurs et chorégraphes émérites se présentent ainsi à travers une série de pièces solos et inédites en vidéo sur la page facebook du Fond de dotation HY. Abordant selon leur propre vision, inspiration ou imaginaire ce que serait un demain prospère, paisible et pourquoi pas coloré, mais surtout enchanteur, ils transcendent avec uniquement deux minutes de prestation audiovisuelle chacun. Danseuse et chorégraphe confirmée, Judith Olivia Manantenasoa propose un projet intitulé « Ampitso » qui montre la simple perspective d’une rue déserte et rouge qui commence par s’animer au moyen d’une série de questions génériques apparaissant au premier plan de l’écran. Plus excentrique, Ashton Rak est un artiste dont le parcours de vie lui a déjà imposé des cassures et des persécutions en tout genre au point d’atteindre une situation précaire. Il nous raconte ainsi son histoire et nous révèle sa passion pour la danse à travers une vidéo portrait. Initiateur du projet Dihy, Harivola Rakotondrasoa est un danseur et chorégraphe émérite, il aura cinq épisodes de vidéo à proposer, qui laisseront la part belle aux échanges et à l’improvisation. Jean Yves Ranaivoson quant à lui accordera de la place à l’émotion et aux diverses sentiments, mais surtout à la persévérance et à la ténacité de la société. Laissez-vous envoûter.

Publicité
Publicité

Voir plus de L' Express de Madagascar

L' Express de Madagascar
L' Express de Madagascar
image beaconimage beaconimage beacon