Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Djibouti : le vaccin de Janssen sera administré à partir de 18 ans

logo de Agence Congolaise de Presse Agence Congolaise de Presse 21/07/2021 Agence Congolaise de Presse
Vaccination du COVID-19 © Présenté par Vaccination du COVID-19

Kinshasa, 21 juillet 2021 (ACP).- Le vaccin du laboratoire pharmaceutique américain Janssen sera administré à Djibouti à partir de 18 ans, ont rapporté mercredi, les médias internationaux, citant le tweet mardi du ministre de la Santé, Ahmed Robleh Abdilleh.

Il a assuré que plusieurs pays avaient déjà décidé, sur le conseil de leurs agences de santé respectives, de baisser le seuil d’administration de ce sérum à ce même seuil.

Il s’agit pour les autorités sanitaires d’accroître rapidement la couverture vaccinale avant la fin des vacances et s’assurer d’une « rentrée sécurisée » en septembre et octobre prochain, a dit le ministre sur la chaîne gouvernementale RTD, rappelant aussi par la même occasion la particularité unique de ce vaccin qui est mono-dose.

La vaccination ne concernant jusqu’ici à Djibouti que les 22 ans et plus, le vaccin de Janssen sera donc le premier autorisé à couvrir cette nouvelle tranche d’âge dans ce pays de l’Afrique de l’Est.

Djibouti, qui a entamé sa campagne de vaccination le 15 mars dernier, peine toujours à atteindre son objectif initial d’une couverture vaccinale de 70% de sa population, estimée à moins d’un million d’habitants.

Après les vaccins des laboratoires AstraZeneca, Sinopharm et Gamaleïa (Spoutnik), celui de Janssen est le dernier en date livré dans ce pays dans le cadre de l’initiative Covax, avec 151.200 doses remises dimanche dernier par les Etats-Unis.

Djibouti compte ce jour 29.259 personnes vaccinées, soit presque 30% de la population. ACP/ODM/KJI/JFM

Publicité
Publicité

Voir plus de

Agence Congolaise de Presse
Agence Congolaise de Presse
image beaconimage beaconimage beacon