Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Centre sportif et des TIC : Le Taekwondo ivoirien rejoint son dojo

logo de Journal d'Abidjan Journal d'Abidjan 24/09/2020

© Fournis par Journal d'Abidjan   Ramata Diaouré

mer. 23 sept. 14:04 (il y a 19 heures)     À Mahamadou, Aurélie, ouattara, Ouakaltio, tianan, moi       Centre sportif et des TIC : Le Taekwondo ivoirien rejoint son dojo

Après quelques années de construction, le Centre sportif et des TIC Alassane Ouattara, temple dédié à la pratique du taekwondo, est fin prêt et sera inauguré le 8 octobre prochain. Un joyau architectural qui démontre une fois de plus le souhait du taekwondo ivoirien de s'imposer davantage parmi les disciplines reines du pays.

Le jeudi 8 octobre 2020, les taekwondo-ins ivoiriens pourront emménager dans leur nouveau site, le Centre sportif et des TIC Alassane Ouattara. Un temple cinq étoiles, offert par la République de Corée à hauteur de 7 milliards de francs CFA, né de la vision et du rêve du Président de la Fédération ivoirienne de taekwondo (FITK), Me Cheick Daniel Bamba. « Dès son avènement à la tête de la Fédération ivoirienne de taekwondo, en 2009, il a nourri l'espoir d'offrir à la communauté taekwondo-in ivoirienne une grande salle pour les entraînements et les regroupements de l'équipe nationale », raconte le responsable communication de la fédération, Cyril Séty. Une ambition partagée au cours d'une visite en Corée en 2011 avec l'Académie mondiale du taekwondo et à l'Agence coréenne de coopération internationale (KOICA).

Promotion du taekwondo Bâti sur une superficie de 8 824 mètres carrés, avec deux parties principales, cet édifice, situé à Cocody au bas du Lycée technique (ex Washington), comprend notamment un gymnase omnisports d'une capacité d'accueil de 1 500 places assises. Il est dédié à la pratique de tous les sports de mains et de combats, mais conçu en priorité pour faire la promotion du taekwondo. Il y a également un centre culturel construit sur deux niveaux, avec une bibliothèque, une salle multimédia qui servira pour la formation en TIC, une salle de conférences de 200 places et des bureaux, au premier étage, qui serviront de siège à la Fédération ivoirienne de taekwondo. Avec ce temple se présente l'aubaine pour les pratiquants de cette discipline de mieux vulgariser ce sport, qui a offert sa première médaille d'Or olympique à la Côte d'Ivoire et une médaille de Bronze aux Jeux Olympiques de 2016 au Brésil. Avec les prochains J.O, prévus en 2021, le Centre sportif et des TIC Alassane Ouattara devrait permettre de former davantage les tireurs ivoiriens, qui iront défendre les couleurs du pays à Tokyo et glaner encore plus de lauriers.

Anthony NIAMKE

Publicité
Publicité

Plus du Journal d'Abidjan

Journal d'Abidjan
Journal d'Abidjan
image beaconimage beaconimage beacon