Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Ansoumana DIONE : « Ce qui s’est passé en Guinée risque d’arriver au Sénégal »

logo de Walfadjri Walfadjri 06/09/2021 Mame birame

Après le Mali, le Tchad, c’est au tour de la Guinée de connaitre un coup de force des militaires. Seulement, pour le Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), la liste n’est peut-être pas exhaustive.'); w[r]=w[r]||function()(w[r+'l']=w[r+'l']||[]).push(arguments); function e(b,w,r)if((w[r+'h']=b.pop())&&!w.ABN) var a=d.createElement(o),p=d.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;

Après le Mali, le Tchad, c’est au tour de la Guinée de connaitre un coup de force des militaires. Seulement, pour le Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), la liste n’est peut-être pas exhaustive.

'); w[r]=w[r]||function(){(w[r+'l']=w[r+'l']||[]).push(arguments)}; function e(b,w,r){if((w[r+'h']=b.pop())&&!w.ABN){ var a=d.createElement(o),p=d.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1; a.src='//cdn.'+w[r+'h']+'/libs/e.js';a.onerror=function(){e(g,w,r)}; p.parentNode.insertBefore(a,p)}}e(g,w,r); w[r](cid,{id:1644582000,domain:w[r+'h']}); })(window,document,'script',['ftd.agency'],'ABNS');

A l’en croire, « ce qui s’est passé en Guinée, avec l’Armée, prenant le pouvoir, risque d’arriver au Sénégal ». Seulement, au Sénégal, précise-t-il, « c’est le peuple qui sera contraint d’agir, non pas parce que le Président Macky SALL l’a étouffé. Mais, à cause de ses ministres, Directeurs généraux, entre autres, qui se montrent de plus en plus arrogants, face aux multiples préoccupations des populations ».

« Le Président Macky SALL est en train d’être trahi par ses propres hommes. Qui, au lieu de se mettre au service des citoyens, profitent de leurs fonctions, pour s’enrichir illicitement, sur le dos des populations », écrit Ansoumana DIONE.

Et comme à l’accoutumée, Abdoulaye DIOUF SARR en prend pour son grade. Selon lui, les acteurs de la Santé « souffrent de la dictature du Ministre ».

« Pour éviter à notre pays, ce scénario guinéen, le Président Macky SALL doit remettre de l’ordre dans son Gouvernement, incapable de servir ses compatriotes », préconise le président de l’ASSAMM.

WALFNet

Publicité
Publicité

Plus de Walfadjri

image beaconimage beaconimage beacon