Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Un Algérien propose un nouveau traitement contre le Coronavirus

logo de Ech-Chorouk El Yaoumi Ech-Chorouk El Yaoumi 15/04/2020 Ech-Chorouk El Yaoumi
© Présenté par

Abdelouahed Kerrar, président de l’Union nationale des opérateurs pharmaceutiques (UNOP) a révélé qu’un producteur algérien de médicaments avait proposé que l’on adopte des médicaments antiviraux comme traitement contre le nouveau coronavirus (Covid-19).

A cet effet, le fabricant de médicaments a formulé au ministère de la Santé une demande d’autorisation d’essais cliniques des deux médicaments utilisés pour traiter des maladies virales notamment les hépatites virales C et B.

Le président de l’UNOP a déclaré à Echorouk que les premières études montraient que les deux traitements en question pourraient consstituer une valeur ajoutée et seraient une première en Algérie si les essais s’avéraient efficaces.

En outre, notre interlocuteur a estimé que si le pari était réussi, l’Algérie pourrait se projeter sur l’exportation de ce traitement vers d’autres pays.

Par ailleurs, il a insisté sur la nécessité de gagner du temps et de permettre aux compétences algériennes d’émerger d’autant plus que les différents pays sont en course contre la montre pour mettre de l’avant leurs découvertes.

Pour lui, seuls les essais cliniques sont susceptibles de prouver l’efficacité de ces traitements antiviraux, tout en mettant l’accent sur leur importance notamment chez les patients ne pouvant pas prendre le traitement à base de chloroquine car souffrant de maladies cardiaques ou à causes de ses effets négatifs entre autre la toxicité cardiaque.

Karima Khelllas / Traduit par: Moussa. K.

Publicité
Publicité

Voir plus de Ech-Chorouk El Yaoumi

Ech-Chorouk El Yaoumi
Ech-Chorouk El Yaoumi
image beaconimage beaconimage beacon