Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le secteur agricole, un terrain fertile pour les affaires

logo de Le Matin Le Matin 13/10/2021 Le Matin

Le Pavillon Maroc à l'Expo Dubaï 2020 poursuit son programme dédié à la présentation des opportunités d’investissements dans le Royaume. Parmi celles-ci figurent l’investissement dans un système alimentaire durable.

« Investir dans un système alimentaire durable » a été le thème discuté lors d'une session au Dubaï Expo 2020, pour mettre en avant les opportunités qu'offre le Maroc en termes d'investissements agricoles. A cette occasion, le directeur général de l'Agence de développement agricole (ADA), El Mahdi Arrifi, a affirmé que « le climat d’investissement dans le Royaume est très favorable, grâce à sa position géographique et les facilités offertes par l’Etat afin d’encourager les investissements dans ce secteur ».

Le responsable a détaillé, dans ce sens, les opportunités d’investissement dans le secteur agricole, que ce soit via la mobilisation d’exploitations agricoles, l’investissement dans l’industrie agroalimentaire, ou bien la prise de participation dans des entreprises opérant dans le secteur. « Le ministère de l’Agriculture et l’ADA accompagnent les investisseurs marocains et étrangers dans l’architecture des projets, leur suivi, ainsi qu’en mettant à leur disposition toutes les informations nécessaires afin de leur faciliter les démarches pour investir dans le Royaume », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, El Mahdi Arrifi a souligné la nécessité d’une transition énergétique dans le secteur, ainsi qu’une optimisation des ressources hydriques et les alternatives qui existent dans ces domaines. Il s’agit également de l’élaboration et la réalisation de projets d’adaptation aux changements climatiques dans le Royaume, surtout que l’ADA est accréditée auprès du Fonds Vert pour le Climat (FVC).

Même son de cloche auprès de la directrice générale de Morocco Foodex, Ghita El Ghorfi, qui a insisté sur l’importance de la durabilité des systèmes alimentaires pour faire face aux changements climatiques. « Le Maroc a pu mettre en place une vision, il y a dix ans, avec le Plan Maroc Vert et qui va être consolidée avec la stratégie Génération Green. Cette nouvelle stratégie permettra d’offrir de nouvelles opportunités d’investissement dans le Royaume », a-t-elle noté.

Publicité
Publicité

Voir plus de Le Matin

image beaconimage beaconimage beacon