Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Maroc : 57 000 demandes de report des échéances de crédit pour le transport touristique

logo de Yabiladi Yabiladi 26/02/2021 La rédaction
© Fournis par Yabiladi

Le nombre des dossiers de report des échéances de crédit déposés par les transporteurs touristiques et les sociétés de location de courte durée a atteint 57 000, totalisant un encours de crédits de plus de 5 milliards de dirhams (MMDH). Un communiqué conjoint du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) et l'Association professionnelle des sociétés de financement (APSF), indique qu'au regard du nombre important des dossiers à traiter, les banques et les sociétés de financement ont déployé au niveau de leurs agences dans toutes les régions du royaume les moyens humains et technologiques nécessaires pour y répondre.

Ils rappellent que les transporteurs touristiques et les sociétés de location de courte durée ont bénéficié des mesures mises en place par le Comité de veille économique (CVE) notamment le report des échéances de crédit conformément aux critères d'éligibilité prévus par ce Comité.

Le GPBM et l'APSF, qui confirment l'application des mesures mises en place par le CVE au profit des transporteurs touristiques et les sociétés de location de courte durée, indiquent que plusieurs réunions ont été tenues avec la Fédération nationale du transport touristique du Maroc dans un cadre d’échange transparent, serein et responsable sur les problèmes rencontrés en pratique par les transporteurs touristiques en leur apportant les précisions et les propositions de solutions appropriées, fait savoir la même source.

«C’est dans ce même esprit que ce dialogue constructif demeure ouvert pour examiner avec la Fédération nationale du transport touristique du Maroc la liste des demandes déposées auprès des organismes de financement concernés et non satisfaites sur la base des critères prévus et publiés par le CVE», souligne la même source.

Publicité
Publicité

Plus de Yabiladi

image beaconimage beaconimage beacon