Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Timo Werner de retour à Leipzig après un passage décevant à Chelsea

logo de Al Bayane Al Bayane 10/08/2022 AL Bayane

AllemagneA un peu plus de trois mois du Mondial-2022 au Qatar, l’attaquant allemand Timo Werner revient à Leipzig, a annoncé mardi le club de l’est de l’Allemagne où il espère mettre fin à son « blues » devant le but, après deux saisons décevantes à Chelsea.Werner, 26 ans, a signé un contrat jusqu’à 2026 et retrouvera « son numéro familier », le numéro 11, a

Allemagne

A un peu plus de trois mois du Mondial-2022 au Qatar, l’attaquant allemand Timo Werner revient à Leipzig, a annoncé mardi le club de l’est de l’Allemagne où il espère mettre fin à son « blues » devant le but, après deux saisons décevantes à Chelsea.

Werner, 26 ans, a signé un contrat jusqu’à 2026 et retrouvera « son numéro familier », le numéro 11, a annoncé le club dans un communiqué.

Transféré à Chelsea pour 53 millions d’euros à l’été 2020, il n’a inscrit que 23 buts en 89 matches joués, la plupart sous les ordres de l’entraîneur allemand Thomas Tuchel à partir de janvier 2021.

Son retour en Saxe est estimé à 19,5 millions par la presse allemande, un montant pouvant s’élever jusqu’à 30 millions d’euros avec les bonus.

Il avait rejoint les rives de la Tamise en juin 2020, ne participant pas, en août, à la fin de la belle aventure en Ligue des champions de Leipzig, demi-finaliste battu par le Paris SG.

A Chelsea, Werner a remporté la Ligue des champions 2021, compétition au cours de laquelle il a inscrit quatre buts et délivré deux passes décisives en 12 matches. En demi-finale, il a inscrit le but décisif contre le Real Madrid, de la tête, pour propulser son équipe en finale. Son seul coup d’éclat avec les Blues.

Touché par le Covid-19, blessé ou simplement laissé sur le banc par Tuchel, Werner n’a été utilisé qu’à 21 reprises (15 titularisations) en Premier League avec Chelsea la saison passée.

Il a besoin de temps de jeu, avait clamé le sélectionneur allemand Hansi Flick en juin. C’est une année de Coupe du monde et l’Allemagne compte beaucoup sur lui au poste d’avant-centre.

« Je me réjouis énormément pour la Bundesliga que Werner revienne. Avec ses qualités, c’est un enrichissement pour n’importe quel championnat. Avec Leipzig, où il est devenu un attaquant international de premier plan, Timo va continuer à se mesurer aux meilleurs joueurs, en Ligue des champions », a réagi Hansi Flick après l’annonce du transfert.

L’Allemagne a de tous temps assimilé efficacité offensive et présence d’un véritable buteur, depuis Uwe Seeler et Gerd Müller dans l’après-guerre jusqu’à Rüdi Völler, Jürgen Klinsmann ou Miroslav Klose plus récemment.

Présenté à ses débuts en 2017 comme le futur grand buteur de l’Allemagne, Werner n’a pas confirmé dans ce rôle: 24 buts en 53 sélections. Mais son doublé contre l’Italie (victoire 5-2) en Ligue des nations, en juin, a un peu rassuré Outre-Rhin.

De retour à Leipzig, il viendra renforcer un secteur offensif pléthorique, entre le Français Christopher Nkunku, l’Espagnol Dani Olmo et le Portugais André Silva, et participera à la C1 à partir de septembre.

Lors de son premier passage dans la Saxe, de 2016 à 2020, Werner avait joué 159 matches, inscrivant 95 buts. « Je veux bien évidemment être le premier +taureau de Leipzig+ à passer la barre des 100 buts », a-t-il annoncé.

Son premier rendez-vous avec les supporters de la Red Bull Arena est programmé dès samedi contre Cologne pour la 2e journée de Bundesliga.

Publicité
Publicité

Voir plus de Al Bayane

image beaconimage beaconimage beacon