Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Felipe d'Espagne : qui sont Cristina et Elena, ses sœurs qui cultivent la discrétion ?

logo de Gala Gala 25/02/2021 Anaïs MOINE
Felipe d'Espagne : qui sont Cristina et Elena, ses sœurs qui cultivent la discrétion ? © GTRES / BESTIMAGE Felipe d'Espagne : qui sont Cristina et Elena, ses sœurs qui cultivent la discrétion ?

Depuis son plus jeune âge, Felipe d'Espagne a été élevé dans l'idée de devenir roi. Pourtant, avant lui, Juan Carlos et la reine Sofia ont donné naissance à deux autres enfants, deux filles, Elena et Cristina, qui aujourd'hui cultivent la discrétion.

Le 30 janvier 1968, le prince Felipe d'Espagne voyait le jour à Madrid. Une véritable bénédiction pour le roi Juan Carlos et la reine Sofia qui, déjà parents de deux filles, l'infante Elena, née en 1963, et l'infante Cristina, née en 1965, espéraient, malgré l'abolition de la loi salique en 1830, avoir un fils. La loi de succession accordant toujours aux hommes la prééminence sur les femmes, Elena et Cristina seront, dès lors, condamnées à évoluer dans l'ombre de leur frère.

L'infante Elena, "la plus Andalouse de tous les membres de sa famille"

Fille aînée de Juan Carlos et de la reine Sofia, l'infante Elena reçoit le titre de duchesse de Lugo à l'occasion de son mariage avec Jaime de Marichalar le 18 mars 1995. De cette union naitront deux enfants, Felipe, né en 1988, et Victoria Frederica, née en 2000. Élevée dans le "désir de servir son pays", l'infante Elena est réputée pour être "la plus Andalouse de tous les membres de sa famille". Très conservatrice, mais également spontanée, drôle et généreuse, elle est, de tous les enfants de Juan Carlos, celle qui lui ressemble le plus. Connue pour avoir le cœur sur la main, la fille du roi émérite est très appréciée des Espagnols qui prennent volontiers sa défense contre Letizia d'Espagne, avec qui ses relations se sont tendues ces dernières années.

© Fournis par Gala Fille aînée du roi émérite Juan Carlos, l'infante Elena est également, de tous ses enfants, celle qui lui ressemble le plus GTRES / BESTIMAGE

Cristina d'Espagne, la mal aimée

Seconde fille de Juan Carlos et de Sofia d'Espagne l'infante Cristina a été mise au ban de la famille royale suite à l'affaire de Noos, pour laquelle son mari, et père de ses quatre enfants, l'ancien international de handball Inaki Urdangarin, a été condamné à six ans et trois mois de prison. Un coup dur pour Felipe VI qui, en juin 2015, n'a eu d'autre choix que de lui retirer son titre de duchesse de Palma de Majorque. Une sanction inédite puisqu'aucun membre de la famille royale n'avait jusqu'alors perdu l'un de ses titres. Depuis cette date, Cristina, qui peut compter sur le soutien indéfectible de sa sœur, l'infante Elena, préfère faire profil bas.

© Fournis par Gala L'infante Cristina a été mise au ban de la famille royale suite à l'affaire de Noos, pour laquelle son mari, Inaki Urdangarin, a été condamné à de la prison ferme GTRES / BESTIMAGE
Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon