Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Michel Drucker opéré du cœur : pourquoi il a aussi frôlé l’accident vasculaire cérébral

logo de Gala Gala 24/01/2022 Nina Siahpoush-Royoux
Michel Drucker opéré du cœur : pourquoi il a aussi frôlé l’accident vasculaire cérébral © Capture écran TF1 Michel Drucker opéré du cœur : pourquoi il a aussi frôlé l’accident vasculaire cérébral

Dans l’émission Sept à huit, diffusée sur TF1 dimanche 23 janvier, Michel Drucker a évoqué ses récents et importants problèmes de santé, en expliquant qu’il aurait pu être victime d’un accident vasculaire cérébral.

Il y a un an, Michel Drucker a eu de gros problèmes de santé, qui l’ont notamment conduit à subir une opération du cœur. Dimanche 23 janvier, l’animateur télé a accepté de se livrer dans l’émission Sept à huit, diffusée sur TF1. L’occasion pour la star de Vivement dimanche de revenir sur cette période compliquée de sa vie, durant laquelle il avait "un risque sur quatre" de mourir. "En dehors de ce lourd problème cardiologique, j’avais un problème cérébral", a expliqué celui qui risquait de faire un AVC lorsqu’il se faisait opérer.

"J’avais beaucoup de raisons de me dire que j’aurai des séquelles", a précisé Michel Drucker, qui est "resté environ dix heures sur la table d’opération". "On m’a changé la valve, on m’a changé les coronaires et avant, on a débouché la jambe, parce qu’à quelques heures près, on la coupait", s’est-il souvenu, en reconnaissant que "ça faisait beaucoup" à gérer. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le présentateur de 79 ans revient de loin. Préparé à la possibilité d’y rester, le mari de Dany Saval avait même fini, quelques fois, par se résigner en se disant que "ce n’est pas grave" et qu’il allait "retrouver tous [s]es potes" qui ne sont plus de ce monde.

Découvrez qui sont les membres de la famille de Michel Drucker

"La pente est raide"

Questionné par Audrey Crespo-Mara sur ces personnalités qui ne sont plus à ses côtés depuis des années et qu’il aurait plaisir à revoir, Michel Drucker a parlé de Johnny Hallyday, Charles Aznavour, Claude François, Thierry Le Luron, Coluche, Romy Schneider ou encore Yves Montand. "Je me dis que je vais les rejoindre. Je pense à Gainsbourg, à Whitney Houston…", a développé celui qui pensait aussi "à [s]es parents et à [s]on frère", décédé il y a près de 20 ans. Il faut dire que l’animateur télé avait de quoi avoir peur d’être rattrapé par la mort puisqu’il avait du mal à se lever le matin et avait besoin de trois infirmières "pour [l’]amener aux toilettes et à la douche". "C’est là où l’on voit que le parcours va être long et que la pente est raide", a-t-il ajouté, touchant.

À lire aussi
« Viens vite, c’est la fin » : Michel Drucker raconte son glaçant coup de fil avec Sophie Tapie - Gala

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon