Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

VIDÉO - “Il y avait un ras le bol” : Paul El Kharrat revient sur les tournages compliqués des 12 coups de midi

logo de Gala Gala 13/05/2022 Clara Gaillot
VIDÉO - “Il y avait un ras le bol” : Paul El Kharrat revient sur les tournages compliqués des 12 coups de midi © Capture d'écran / C8 VIDÉO - “Il y avait un ras le bol” : Paul El Kharrat revient sur les tournages compliqués des 12 coups de midi

Dans l'émission TPMP XXL, la grande histoire des jeux TV, diffusée sur C8, Paul El Kharrat, l'ex-champion des 12 coups de midi a témoigné de sa difficulté à tenir le rythme imposé par la production en raison de la fatigue et de son autisme, ce jeudi 12 mai.

Après 151 victoires, Paul El Kharrat a cédé la place à un autre maître du jeu dans l'émission Les 12 coups de midi, en octobre 2019. Le jeune homme de 22 ans, atteint du syndrome d'Asperger, a gardé un merveilleux souvenir de cette expérience télévisuelle. Sur C8 ce jeudi 12 mai, le passionné d'histoire s'est confié dans l'émission TPMP, la grande histoire des jeux TV, où il a raconté l'envers du décor et notamment la fatigue que pouvaient entraîner les tournages intensifs du programme. “C'est cinq émissions par jour et environ vingt par semaine. Il y a l'inconvénient intrinsèque à l'autisme qui est une difficulté à supporter une sollicitation liée aux bruits, à la lumière, au public”, a détaillé le surdoué. “Ça s'est bien déroulé au final même s’il y avait un ras-le-bol à la fin des séances de tournage parce que j'étais très fatigué”.

L'ex-candidat du jeu de TF1 relate également les périodes de doutes qu'il a pu traverser pendant cette expérience éprouvante, émotionnellement et physiquement. “Il y a des moments de vacillements, où tu t'interroges, où tu te dis : 'Est-ce que je continue ? Est-ce que je m'arrête ?'Fin 2019, il perd sa place dans l'émission après s'être trompé sur une question portant sur l'histoire politique de France qu'il n'oubliera jamais. Mais épuisé, cette erreur apparaît comme un soulagement pour le jeune homme, qui reste tout de même le deuxième grand champion de toute l'histoire du programme.

Qu'a fait Paul El Kharrat de ses 700 000 euros ?

Après 152 jours consécutifs de participation, Paul El Kharrat était reparti avec l'impressionnante cagnotte de 691 522 euros. Ce jeudi 12 mai, celui qui est devenu un ami du présentateur Jean-Luc Reichmann, a dévoilé ce qu'il avait fait de cet argent. “Je les ai mis à la banque, je n’y touche pas”, a-t-il d’abord expliqué à la caméra, avant d'évoquer les quelques achats que cette somme lui a permis : “Je m’achète des billets de train et j’achète des livres. (...) Le truc le plus exceptionnel que j’ai pu faire, c'est me racheter un téléphone”, a-t-il modestement conclu. Régulièrement accusé de tricherie, l'interviewé a aussi profité de TPMP XXL pour se défendre et réfuter ces accusations.

À lire aussi
VIDÉO – Paul El Kharrat moqué « derrière son dos » aux Grosses Têtes : cette attaque qui l’a blessé - Gala
Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon