Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Découvrez les compagnies aériennes dont les vols sont le plus souvent annulés

logo de Le Figaro Le Figaro il y a 4 jours
La compagnie néerlandaise KLM fait les frais du manque de personnel à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol. © Ramon van Flymen / ANP / AFP La compagnie néerlandaise KLM fait les frais du manque de personnel à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol.

Avec le prix ou le confort, la ponctualité est un facteur déterminant dans la fiabilité d'une compagnie aérienne. Et sur ce critère, toutes ne se valent pas, comme en témoigne le classement établi par Bloomberg. Le média spécialiste de l'économie s'est basé sur les données de la société d'analyse aéronautique Cirium pour établir le classement des 19 transporteurs aériens majeurs ayant annulé le plus de vols entre le 26 avril et le 26 juillet 2022.

La compagnie britannique Virgin Atlantic se hisse en tête du classement avec 5,9 % du programme de vols annulés sur cette période, soit 2200 vols. Elle est suivie par la néerlandaise KLM (5,8 %) et Air New Zealand (3,7 %). En Europe, Air France et Ryanair s'en sortent plutôt bien avec respectivement 0,9 et 0,7 % de vols supprimés ces trois derniers mois. Mais les meilleurs élèves sont à chercher en Asie : Singapore Airlines, Cathay Pacific et Air Asia enregistrent moins de 0,3 % d'annulations.

Compagnies aériennes ayant supprimé le plus de vols entre le 26 avril et le 26 juillet 2022 :

  • Virgin Atlantic : 5,9 %
  • KLM : 5,8 %
  • Air New Zealand : 3,7 %
  • Qantas : 3,3 %
  • Lufthansa : 3,1 %
  • British Airways : 3 %
  • American Airlines : 2,6 %
  • United Airlines : 2,6 %
  • Delta Airlines : 2,5 %
  • Iberia : 1,5 %
  • Latam Airlines : 1,2 %
  • Air France : 0,9 %
  • Ryanair : 0,7 %
  • Japan Airlines : 0,6 %
  • ANA : 0,5 %
  • Southwest Airlines : 0,5 %
  • Air Asia : 0,3 %
  • Cathay Pacific : 0,3 %
  • Singapore Airlines : 0,1 %

» LIRE AUSSI - Classement 2022 des meilleurs aéroports : Paris-Charles de Gaulle arrive en tête en Europe

Manque de main d'œuvre

Les perturbations s'expliquent en grande partie par le manque de main-d’œuvre dont pâtissent à la fois les compagnies aériennes et les aéroports à la suite de la pandémie de Covid-19. Une pénurie de personnel à l'origine, cet été, d'importants mouvements de grève et de pagailles monstres dans certains aéroports européens, comme Amsterdam-Schiphol et Londres-Heathrow.

«Après avoir licencié des dizaines de milliers de pilotes, de membres d'équipage, de bagagistes et de personnel de sécurité pendant la pandémie, l'industrie ne peut pas embaucher assez rapidement pour suivre le rythme», souligne Bloomberg. Un rythme qui va s'accélérant, comme en témoigne la reprise touristique plus soutenue que prévu. Toujours selon Cirium, 25.000 annulations de vols sont prévues en août, dont plus de la moitié en Europe. Un chiffre qui a de quoi interpeller, mais qui représente peu au regard des plus de 3 millions de décollages prévus en août dans le monde. En Europe, cela représente 2 % du programme de vol.

Publicité
Publicité

Plus d'info : le figaro.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon