Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Mont Blanc : excédé par les «fous inconscients», le maire de Saint-Gervais ferme deux refuges

logo de Le Figaro Le Figaro il y a 2 jours
Le refuge du Goûter, 3 835m d'altitude sur la voie normale vers le sommet du mont Blanc, est fermé à partir de ce vendredi 5 août 2022. © Shcherbyna / Adobe Stock Le refuge du Goûter, 3 835m d'altitude sur la voie normale vers le sommet du mont Blanc, est fermé à partir de ce vendredi 5 août 2022.

Jean-Marc Peillex est fatigué de voir certains alpinistes tirer sur la corde. Le maire de la commune de Saint-Gervais, passage obligé pour accéder à la voie «royale» du mont Blanc, dite du Goûter, a décidé de fermer les refuges de Tête Rousse et du Goûter, situés sur l'itinéraire. En raison des fortes chaleurs, la voie la plus empruntée vers le plus haut sommet des Alpes est devenue trop dangereuse, en particulier en raison des risques de chutes de pierres au niveau du couloir du Goûter. La compagnie des guides de Chamonix a décidé de ne plus y emmener de clients au moins jusqu'au 15 août, et la mairie et la préfecture recommandent de ne pas tenter l'ascension. «79 alpinistes, très majoritairement en provenance des pays d'Europe de l'Est, ont joué à la roulette russe et ont envahi le refuge du Goûter malgré ces recommandations», regrette le maire dans un communiqué publié le 5 août 2022.

» LIRE AUSSI - Le mont Blanc suffoque : «De telles conditions aussi tôt dans l'année, c'est du jamais-vu»

15.000 € de caution pour grimper le mont Blanc ?

Le 3 août, le maire annonçait sa volonté d'imposer une caution de 15 000 € aux « hurluberlus candidats à la mort qui veulent accéder au sommet du mont Blanc». Une somme qui correspond selon lui au coût moyen d'un secours en montagne et aux frais de sépulture de la victime.

Une proposition à prendre « au 19e degré », expliquait le maire au Dauphiné Libéré , destinée avant tout à faire réagir. « Il paraît juridiquement difficile de mettre en œuvre une caution de 15.000 € pour couvrir les frais de secours et de sépulture des fous et inconscients qui nous bouffonnent, confirme-t-il dans son communiqué. Leur bêtise me contraint et me force à faire preuve d'autorité et à décider de prendre un arrêté de fermeture des refuges de tête rousse et du Goûter, après concertation avec la Préfecture et le Président de la compagnie des guides de Saint-Gervais. »

Publicité
Publicité

Plus d'info : le figaro.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon