Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Tops/Flops Lyon-Ajaccio : Lacazette rugit de nouveau, Hamouma dégoupille

logo de Le Figaro Sports Le Figaro Sports il y a 3 jours
Lacazette passeur et buteur pour son retour, Hamouma expulsé en terre lyonnaise. © Panoramic Lacazette passeur et buteur pour son retour, Hamouma expulsé en terre lyonnaise.

TOPS

Lacazette et Tetê, connexion établie

Les deux joueurs ont brillé sur la pelouse du Groupama Stadium. Très en jambes, le Brésilien, qui a prolongé son prêt à l'OL en provenance du Chakhtar Donetsk, a allumé les premières mèches. Il alerte d'abord Leroy sur une frappe des 25 mètres (7e). Puis le Tetê a ouvert le score d'une frappe du gauche après une belle action collective et une superbe remise de Lacazette (11e). Très remuant durant toute la partie, le Brésilien a mis Diallo en grande difficulté. Le «Général» Lacazette a lui aussi été très important pour Lyon. L'ancien Gunner a soigné son retour au Groupama Stadium en marquant son 101e but sous les couleurs lyonnaises, cinq ans jour pour jour après le 100e au même endroit. L'international français a transformé un penalty obtenu par Tetê (21e). Les deux joueurs se sont beaucoup cherchés et ont été les meilleurs Lyonnais sur la pelouse.

Lepenant réussit sa première

Le jeune milieu de terrain a réussi une belle performance pour sa première titularisation officielle avec l'OL. Très à l'aise balle au pied, l'ancien Caennais a orienté le jeu aux côtés de Lucas Paqueta, avec lequel il a beaucoup combiné. Les deux hommes partagent la même affinité footballistique et ont beaucoup travaillé leur relation technique. Après l'expulsion de Lopes (voir par ailleurs) et la sortie par défaut d’Aouar, le néo-Lyonnais de 19 ans a eu un rôle très important dans la récupération et la conservation du ballon, notamment en seconde période. Une très bonne première performance pour Johann Lepenant qui s'est déjà mis les supporters lyonnais dans la poche avec quelques gestes techniques efficaces réussis et applaudis.

À VOIR AUSSI Le top 10 des buts de Lacazette avec Lyon

El Idrissy volontaire

L'attaquant corse a posé des problèmes à la défense lyonnaise. Bien lancé en profondeur, il se fait percuter irrégulièrement par Lopes et obtient un penalty transformé par Mangani pour relancer Ajaccio alors menait 2-0. Par la suite, il s'est beaucoup dépensé et s'est rendu très disponible pour ses coéquipiers sur le front de l'attaque, surtout après l'exclusion de Romain Hamouma. Un coup à droite, un coup à gauche, il n'a cessé de faire des appels de balles mais s'est retrouvé trop isolé devant pour pouvoir finir les actions corses. Une première très encourageante.

Thomas Mangani dicte le jeu corse

Le milieu de terrain de 35 ans a montré ce qui a poussé l'AC Ajaccio a le recruter. Thomas Mangani a réalisé un gros match aux côtés de Marchetti. L'ancien Angevin a apporté toute son expérience à l'équipe d'Olivier Pantaloni. Il a dicté le jeu corse et a permis à sa formation de revenir à 2-1 en prenant Riou à contre-pied sur penalty (30e). En seconde période, il a été important en récupérant des ballons hauts alors que son équipe mettait une grosse pression sur la défense lyonnaise. Un joueur d'expérience qui sera d'une grande utilité dans les rangs du promu.

» LIRE AUSSI - Ligue 1 : à 10 contre 10, Lyon s'offre Ajaccio en ouverture de la saison

FLOPS

Le retour des vieux démons de Lopes

S'il a été l'un des meilleurs Lyonnais la dernière campagne, Anthony Lopes commence ce nouvel exercice de la pire des manières. Sur un long ballon à destination d'El Idrissy, le portier international portugais sort pour repousser le danger mais vient percuter violemment l'attaquant corse au niveau du visage. Il est logiquement exclu par Benoît Bastien après ce choc très violent qui aurait pu être plus grave pour El Idrissy, qui reprendra sa place. Une expulsion qui vient casser le rythme de son équipe et la mettre en difficulté alors que l'OL menait tranquillement 2-0. Coutumier du fait, Lopes manquera à ses partenaires lors du prochain match, en attendant de savoir à quelle sauce il sera mangé par la Commission de discipline.

Hamouma plombe Ajaccio

L'ancien Stéphanois a passé un mauvais moment dans la capitale des Gaules. Pourtant bien en jambes dans les premières minutes malgré les sifflets du public, Romain Hamouma va dégoupiller. Lui et Lacazette sont d'abord avertis pour s'être «chauffés» après qu'un Ajaccien soit resté au sol sur une action (33e). Puis, l'ailier de 35 ans reçoit un second carton jaune pour un coude au niveau du visage de Paqueta (48e). Il est ainsi expulsé et remet les deux équipes à 10 contre 10 alors qu'Ajaccio avait la possibilité d'évoluer en supériorité numérique pendant toute une mi-temps et commençait à prendre le dessus sur son adversaire. Hamouma a plombé les siens et peut s'en vouloir car les Corses auraient pu repartir de Lyon avec un tout autre résultat.

Les latéraux Corses en difficulté

Diallo et Alphonse ont été bousculés lors de cette rencontre. Les deux latéraux Corses ont eu beaucoup de mal à contenir Toko-Ekambi et surtout Tetê dans leur couloir. Diallo est d'ailleurs averti pour un geste d'anti jeu sur le Brésilien. Alphonse est à deux doigts de la correctionnelle sur une mauvaise remise vers Leroy qui offre une occasion franche à Tagliafico. Un match difficile pour les deux joueurs.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports24.fr

Le Figaro Sports
Le Figaro Sports
Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon